Menu

Comment déguster un vin ?

Apprendre à déguster un vin
trace background

Comment déguster un vin ?Regarder, sentir, goûter

Déguster un vin cela s’apprend, mais nul besoin d’être un spécialiste pour aimer un vin. Quelques astuces et techniques vont toutefois vous permettre de développer votre goût, odorat et vue. Car oui, le vin n’est pas qu’une affaire de papilles. Cet apprentissage multisensoriel vous aidera à mettre des mots, les vôtres, sur votre ressenti. Car n’oubliez pas que l’appréciation d’un vin est toujours subjective !

Apprendre le vin

Avant toute chose, mettez vos complexes de côté et faites preuve de curiosité. Renseignez-vous, lisez, posez des questions lors de dégustations. En enrichissant votre culture viticole, vous serez plus à même de reconnaître des similitudes. Commencez par vous familiariser avec des cépages que vous appréciez pour affirmer vos goûts. Évitez, dans un premier temps, les vins trop complexes et ouvrez-vous à des vins inconnus, sans à priori, pour éduquer votre palais. Essayez, testez, goûtez sans mise en scène mais avec plaisir et partage.

DégustezLes plus belles appellations au domaine

De nombreux domaines proposent des dégustations commentées ou à thème. Elles vous permettent d’appréhender le lieu de production, le vignoble, le terroir. Les vignerons ou sommeliers qui vous accueillent sont toujours disponibles pour répondre à vos questions et vous faire goûter leur production. Profitez-en pour sortir des sentiers battus et découvrir de véritables pépites viticoles !

arrow_white_2

L’art de la dégustation de vin

Déguster un vin cela s’apprend. De manière informelle ou scolaire, le maître mot de cet apprentissage doit rester avant tout le plaisir. Plaisir de déguster, de sentir, d’observer, tous vos sens seront mis à contribution. En suivant ces étapes de dégustation, apprenez à découvrir vos goûts et préférences.

Les étapes de la dégustation de vin

  • Examiner la robe : En inclinant votre verre, l’intensité de la couleur, les reflets, la profondeur vous donneront une première indication de votre vin comme son âge et sa concentration, par exemple.
  • Sentir le vin : Commencez par sentir le vin une première fois, c’est le premier nez, sans tourner votre verre, puis faites tourner doucement votre verre pour libérer de nouvelles senteurs. Respirez-le à nouveau, c’est le deuxième nez. Vous pouvez même sentir encore une fois votre verre lorsqu’il est vide pour y découvrir les arômes concentrés. Raisonnez dans un premier temps par famille d’arômes en faisant appel à votre mémoire. Ce vin exprime-t-il des arômes floraux (chèvrefeuille, rose, violette…), des arômes fruités (fruits jaunes, fruits rouges, agrumes…) ou bien encore des arômes épicés comme le poivre ou la vanille ? Sentir le vin est une manière d’acquérir rapidement de l’expérience dans la reconnaissance des arômes typiques d’un cépage.
  • Déguster le vin : Prenez une gorgée et gardez-la en bouche. Faites tourner le vin dans votre bouche pour le révéler à vos papilles. Concentrez-vous sur la texture, les saveurs, les arômes sentis précédemment puis recrachez-le dans un crachoir si vous souhaitez en déguster plusieurs. Percevez-vous de nouvelles saveurs une fois le vin recraché ? Si tel est le cas, c’est bon signe et cela signifie que le vin que vous dégustez présente une belle complexité aromatique. Et pour finir appréciez le temps durant lequel le vin s’exprime encore au palais, cette «longueur en bouche» se mesure en caudalies. Facile à retenir, une caudalie équivaut à une seconde !

 

Saviez-vous qu’on compte la longueur du vin, le temps durant lequel le vin reste en bouche, non pas en secondes mais en caudalies ?

Comment déguster un vin rouge, un vin blanc, un vin rosé ou un vin fines bulles ?

Pour vous entraîner, n’hésitez pas à noter votre ressenti, avec vos propres termes. Recoupez vos notes de dégustation avec les informations que vous aurez acquis lors de vos différents ateliers. Votre goût s’affine, se développe et vous commencez à reconnaître différents arômes. Enfin, libérez votre imagination et  essayez-vous à des accords mets vins classiques ou plus inattendus.

La dégustation, pratique et théorie. 

Si les vins sont produits à partir de raisins blancs ou raisins rouges, c’est au moment de la vinification que se fait réellement la différence de couleurs entre les vins. Les méthodes de production et les cépages utilisés influencent la qualité et le style du vin. Ce sont les tanins et l’alcool qui donneront de la puissance en bouche au vin rouge. L’acide citrique dans les vins blancs leur apporteront une saveur fraîche et fruitée. L’élevage en barriques sur lies développera d’autres arômes. Enfin la différence entre les différents cépages apportera des caractéristiques propres à chaque cuvée.

Accords Mets Vins

Dégustation de vin dans la Loire

Les vins de Loire bénéficient de nombreuses appellations. Renommés internationalement, des circuits vous proposent des visites et dégustations. Entre châteaux et caves troglodytiques, tradition et modernité, vous pourrez découvrir toutes les subtilités des vins de la région. Blancs, rouges, rosés, fines bulles le choix est vaste et la qualité des vins incontournables. Soyez curieux, gourmands, pour faire de votre séjour une réussite !

Nos Parcours

L’œnologie Une discipline à part entière

L’œnologie est la science du vin. Elle consiste en l’étude et la connaissance du vin : culture de la vigne, élaboration du vin, élevage, conditionnement… La confusion se fait régulièrement entre le sommelier et l’œnologue. Le sommelier, lui, vous conseillera dans le choix de votre vin en fonction de votre goût et de vos attentes. En tant que particulier, vous serez souvent amené, lors de vos visites de caves à rencontrer des guides-sommeliers qui seront formés à vous faire découvrir les vins de leur domaine. N’hésitez pas à leur poser des questions !

Comment reconnaître les cépages ?

Dans le monde on ne dénombre pas moins de 7000 cépages, et 200 en France. Impossible donc de les reconnaître tous ! Voici quelques-uns des plus célèbres cépages de Loire et les arômes associés pour les reconnaître.

  • Le Chenin, très fruité, est souvent associé à des arômes de pomme, coing, abricot et tilleul.
  • Le Sauvignon est un cépage blanc aux arômes très végétal et selon les années et le terroir ses arômes peuvent se développer sur des notes épicées et de fruit à noyau.
  • Le Cabernet Franc est un cépage vif, frais et aromatique. Les arômes fruités qui le révèlent sont la framboise, la mûre et le poivron.
  • Le Pinot Noir propose des notes fines et délicates de fraise, framboise, poivre et cerise.